Comment bien préparer son départ à la retraite ?

Avec la baisse des revenus, les modifications de nos conditions de vie avec et une augmentation de nos habitudes de consommation, l’étape de la retraite soulève bien des problématiques chez de nombreux Français.

Alors, comment bien préparer sa retraite avant l’échéance fatidique ?

Explications.

Une retraite qui inquiète

D’après une enquête effectuée par la Caisse des Dépôts, 50 % des Français seraient soucieux de l’avenir du système de retraites. 2 Français sur 3 s’attendent d’ailleurs à ne recevoir qu’une faible pension.

Ces craintes s’expliquent par le fait que la moyenne des retraites versées correspond à la moitié des derniers salaires perçus. Néanmoins, ce chiffre dissimule des inégalités puisque toutes les activités professionnelles ne sont pas les mêmes.

Pour prendre plus précisément connaissances des évolutions du montant de sa future retraite, il est nécessaire de s’informer régulièrement des actualités publiées par le gouvernement.

S’informer sur ses droits

La meilleure solution pour anticiper le montant sa future retraite et connaître ses droits reste de consulter son Relevé de Situation Individuelle (RSI). Cette pièce est envoyée tous les cinq ans au contribuable dès lors qu’il atteint l’âge de 35 ans.

Le document permet en outre de dresser un bilan des régimes dans lesquels vous avez acquit des droits pour la retraite. Il mentionne le montant des versements ainsi que la durée des assurances.

À partir de 45 ans, il est possible d’accéder à un Entretien Information Retraite (EIR) pour obtenir de nouveaux éléments. L’entretien, gratuit, permet d’accéder à des simulations sur le montant futur de la pension. Il propose aussi des solutions pour en améliorer sa montant (conservation d’une activité, rachat de trimestres…).

Lorsque vous atteignez les 55 ans, vous recevez en plus de votre RSI, un document qui fournit plus de détails sur le montant de votre future retraite suivant votre date de départ : c’est l’Estimation Indicative Globale (EIG).

Anticipation des dépenses à venir

Lorsque vous parvenez à obtenir un montant assez précis pour votre retraite à venir, vous pouvez dresser un bilan de votre situation pour définir vos futurs objectifs. Par exemple, vous pouvez commencer à comparer le montant de vos frais par rapport à vos ressources. Les frais peuvent englober vos dépenses courantes mais aussi les crédits qui courront toujours à cette période.

Déduisez alors de ce montant votre reste à vivre, pour anticiper sur le train de vie que vous pourrez vous permettre de mener.  Cette préparation vous permettra d’ajuster votre effort d’épargne chaque mois en fonction de vos objectifs futurs sur votre retraite. Vous pouvez ainsi décider de rembourser davantage le prêt de votre résidence principale ou celui des éventuels autres prêts contractés.

C’est donc le moment de vos renégocier vos crédits et assurances pour n’avoir au final qu’un seul échéancier à rembourser. Si vous disposez de ressources suffisantes, vous pourrez même vous permettre de réaliser un investissement locatif ou plancher sur une solution d’épargne qui vous permettra de réduire vos impôts sur vos revenus actuels.

Une nouvelle vie et des repères à trouver

Il est nécessaire de bien mesurer tous les enjeux liés au départ à la retraite, non seulement sur les modifications du budget mais aussi sur la nouvelle vie qui s’amorce. Le fait de stopper une activité professionnelle peut entraîner un choc psychologique chez certaines personnes avec une grande quantité de temps libre qui se libère tout à coup, et qu’il faut subitement occuper.

Vous l’aurez compris, le plus tôt sera le mieux pour préparer votre retraite. Vous pourrez ainsi vous atteler à de nouveaux loisirs et vous découvrir de nouvelles passions. Ainsi, une retraite bien préparée vous permettra d’effectuer une transition sans laisser de place aux doutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *