Tout sur la loi Pinel

La loi Pinel est la plus connue des solutions de défiscalisation (découvrez les toutes sur must defiscalisation) et c’est normal puisqu’on peut obtenir jusqu’à 63 000 euros de réduction d’impôts. Le principe global est de louer un bien neuf en plafonnant les loyers et vous avez accès à des avantages fiscaux. Petite explication plus détaillée sur son fonctionnement et les choses à ne pas oublier quand vous souhaitez acheter dans ce type d’investissement.

Les avantages de la loi Pinel

Comme a l’a dit précédemment la réduction d’impôt est conséquente mais ce n’est pas la seule. Vous allez louer votre bien donc cumuler cet avantage avec des revenus supplémentaires ce qui donne une formidable rentabilité. Il faudra veiller à ne pas mettre un loyer trop élevé mais cela permet de rembourser en partie voire en totalité votre crédit. En plus les zones éligibles se trouvent dans des endroits qui ont besoin de logements neufs en location. Donc vous n’aurez aucun mal à trouver des locataires dans ces cas-là. Et les quartiers sont souvent en développement donc ils vont prendre de la valeur et ils sont souvent très dynamiques.

Les conditions de la loi Pinel

Il vous faudra respecter plusieurs conditions mais qui ne sont pas si compliquée. En premier lieu il faut acheter un bien éligible c’est-à-dire qui se trouve dans une zone définie par l’État. Puis votre bien doit être neuf ou en construction. Et il faudra le louer pendant une durée de 6 à 12 ans. Pour 6 ans c’est 12% de défiscalisation, 9 ans c’est 16% et pour 12 ans c’est 21%. Sachant que l’investissement est plafonné à 300 000 euros on obtient les fameux 63 000 euros de réduction d’impôts. Et pour finir la location doit respecter d’autres conditions. Les loyers sont plafonnés pour donner accès à des logements neufs dans des zones actives à des personnes à revenus modérés. Donc vous avez un plafond du loyer au mètre carré définie en fonction de la localisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *